L'étanchéité à l'air des bâtiments est un sujet qui a nourri beaucoup de débats au cours de ces derniers mois dans le cadre de la mise en place de la réglementation thermique RT 2012. Deux aspects en sont principalement la cause. La difficulté technique à mettre en oeuvre l'étanchéité est le premier aspect, le second étant de savoir s'il est sain de vivre dans une maison étanche ou non.

- Aspect technique:

Les premiers tests réalisés il y a quelques années ont montré que des bâtiments que l'on pensait bien conçus étaient en fait de vraies passoires à air, ce quelque soit le mode de construction. L'étanchétité à l'air concerne tous les corps de métier travaillant sur une maison et cela ne facilite pas la tâche. Mais de grands progrès ont été réalisé. Nous connaissons aujourd'hui les principales sources de fuites et des solutions ont été trouvé pour y remédier.

Qu'en est il de la construcrion en bois massif? Le bois est un matériaux qui travaille et dont les dimensions vont varier avec l'hygrométrie. Le bois sèche et se tasse dans le temps, l'étanchéité à l'air devant en principe en être améliorée. Non pas que ce type de construction laisse passer le vent, les techniques modernes d'usinage du bois ainsi que l'utilisation de joints l'empêche. Mais le test d'étanchéité se fait sous pression d'air et tout professionnel faisant le montage de la maison a une obligation de résultat et une responsabilité engagée dans le cadre de l'assurance garantie décennale. Donc pour trouver un professionnel qui prenne ce risque... Par contre, dans le cadre de l'auto construction, vous prenez vos propres responsabilités. Mais vous n'en demeurez pas moins responsable, le test d'étanchéité reste obligatoire et s'il n'est pas convenable, vous ne pourrez pas faire la déclaration de fin de travaux, avec les conséquences qui en découlent.

Pour notre part, nous conseillons de construire en madriers (ou rondins) massifs avec un doublage extérieur d'isolation. Il y a en effet de nombreux avantages à cette solution:

1- L'enveloppe extérieure est facile à rendre étanche et l'on évite par la même occasion les ponts thermiques,

2- Le coût: les madriers peuvent être d'une section plus petite (92 ou 114 mm). Section tout à fait suffisante pour bénéficier de l'inertie du bois à l'intérieur de la maison tant sur le plan thermique que sur le plan hygrométrique. On conserve les avantages de la maison en bois massif. Le coût d'un kit en madriers de 92 mm plus doublage est moins chère qu'un kit en madriers de 180mm,

3- Le montage: les sections de madriers plus petites ne nécessitent pas de grue pour le montage.
 
4- Le doublage permet d'éviter le contact direct du vent et du froid sur la face extérieure du bois rendant ainsi la maison encore plus confortable et économique.

- Aspect santé:

Le renouvellement de l'air dans une maison est primordial pour la santé de ses occupants ainsi que pour la santé du bâtiment. La maison en bois massif est reconnue pour son confort de vie notamment grâce à la qualité de l'air que l'on y respire.

Oui, le bois respire. Mais cela ne veut pas dire que l'air passe au travers des murs et se renouvelle. Le bois massif équilibre l'humidité de l'air ambiant mais il faut pour tout autant veiller au renouvellement de l'air respiré. On peut le faire en ouvrant les fenêtres régulièrement bien sûr mais une Ventilation Mécanique Contrôlé (VMC) bien choisie apportera un grand confort.

 

 

 

SYMA MAISONS BOIS

Etanchéité à l'air